arrow-topblue-arrowcontact-uscrosseyefacbeooklinkedinmailmicronextplayplusprevroll-eyerollstudiometatel-orangeteltwitter
Paris&Co en français  Paris&Co in english
Menu Fermer

Le mardi 3 mars 2015, KPMG publiait le 2015 Global Cities Investment Monitor. Entre fin septembre 2013 et fin septembre 2014, Paris, en tant que site d'investissements internationaux, a été classée troisième ville du monde. Classée 7e du monde en 2013, Paris a gagné 4 places en 2014 pour arriver 3e en termes d'investissements dans des installations stratégiques comme des centres de R&D, dans la création de sièges sociaux d'entreprises, de départements marketing, de centres d'études et de conception.

Paris a également été nommée première ville d'Europe pour la vitalité de son marché de l'innovation dans un rapport de CB Insights intitulé “The next Silicon Valley” (décembre 2014).
 

Paris, hub mondial de l'innovation

Couvrant une superficie de seulement 106 km², l'écosystème parisien peut se prévaloir de rassembler une concentration inégalée d'acteurs économiques : start-ups, grandes entreprises, prestataires de services, sociétés médias.
La ville bénéficie d'infrastructures de classe mondiale et peut compter sur un soutien politique solide et sur des incitations fiscales pour les sociétés innovantes.

Paris possède 130 000 m² de pépinières d'entreprises et attribuera 100 000 m² supplémentaires d'ici 2021.
Il y a 10 000 start-ups en région parisienne.
Paris arrive en tête devant Berlin, Francfort, Tokyo, Londres et Boston pour la mise en oeuvre de la Recherche Développement (simulation de coûts réalisée par KPMG, Alternatives concurrentielles 2014, basée sur les coûts de main d'oeuvre, les coûts de transport, les impôts et taxes, les coûts de financement et les coûts des services publics)

 

Un environnement juridique et fiscal avantageux

Le Crédit d’impôt Recherche (CIR)

Le Crédit d’impôt Recherche (CIR) est une incitation fiscale qui contribue à l'existence en France d'un environnement de R&D considéré comme le plus attrayant d'Europe. Il aide à dynamiser la compétitivité des entreprises en soutenant leurs efforts en matière de Recherche et de Développement :

  • Allègements fiscaux : 30% des dépenses annuelles pour l'innovation éligibles jusqu'à 100 millions d'euros, et 5% au-delà de ce seuil,
  • Base des dépenses éligibles : le Crédit d'impôt Recherche est calculé en prenant en compte toutes les dépenses de R&D (salaires, charges sociales, travaux externalisés certifiés, un montant forfaitaire de frais généraux, brevets, amortissements, provisions pour dépenses spécifiques de R&D, intelligence et sensibilisation technologiques).
  • Mesures incitatives supplémentaires : le coût brut d'un doctorant dans le cadre de son premier contrat à durée indéterminée est inclus dans le Crédit d'impôt Recherche, à raison de quatre fois sa valeur.


Le statut de Jeune Entreprise Innovante (JEI)

Ce statut confère des avantages considérables aux jeunes entreprises qui engagent des dépenses de R&D, et ce pour une durée maximale de huit ans à compter de leur date de création :

  • Exonération des charges et cotisations salariales payées par l'employeur jusqu'à une certaine limite, pour les entreprises intervenant dans la Recherche et le Développement
  • Avantage fiscal soumis à la règle "de minimis" (seuil de 200 000 € sur une période glissante de trois ans)
  • Exonération totale sur les bénéfices
  • Exonération totale de l'imposition annuelle forfaitaire sur les sociétés
  • Exonération de taxe foncière et/ou de taxe professionnelle régionale

 


Contactez-nous

contact Béatrice GAUTIER - Paris&Co Béatrice
GAUTIER

Chef de projet Open Innovation

FR | EN
+33 (0)6 78 90 66 42
M'écrire par e-mail

Actualités